Changement d'année (2/3)

Changement d'année (2/3)

Deuxième article d'une série de trois consacrée aux effets du changement d'année scolaire pour l'ENT Lilie. Parmi les utilisateurs de l'année qui s'achèvent, certains partent, d'autres restent et de nouveaux utilisateurs arrivent. Comment procéder pour que tout se passe au mieux pour ces trois groupes ?

Bougies d'anniversaire

Un changement d'année scolaire voit naître trois groupes parmi les usagers de l'ENT du lycée :

  • Le groupe de ceux qui restent,
  • Le groupe de ceux qui partent,
  • Le groupe de ceux qui arrivent.

Il faut noter au passage que les usagers « élèves » ont cette particularité de rester, partir ou arriver en emportant avec eux leurs « responsables légaux ». Les parents redoublent avec leur enfant et quittent le lycée avec lui, sauf, bien sûr s'ils ont la chance d'y « arriver » avec un autre...

Ceux qui arrivent

Ceux qui arrivent

Le cas des « arrivants », quel que soit leur profil, est le plus simple. Un compte leur est attribué avec, au départ, les droits correspondant à leur profil et à leurs affectations dans des groupes (voir l'encadré plus bas). L'ENT commence pour eux comme il a commencé pour les premiers usagers, au lancement du projet.

A une différence près cependant : ils entrent dans un ENT déjà peuplé, avec des actualités, des blogs et des forums existants et auxquels ils peuvent éventuellement avoir accès si les droits correspondants ont été attribués à des groupes auxquels ils se trouvent appartenir. Par exemple, un nouvel élève entrant en 2e3 pourra consulter les blogs et les forums dont le gestionnaire a prévu qu'ils soient accessibles à tous les élèves de seconde.

Ceux qui partent

Ceux qui parent

En principe, pour ceux qui partent, les choses sont également simples. Leurs comptes sont désactivés. Mais ils ne doivent pas l'être immédiatement. La CNIL a en effet prévu que pendant une durée de trois mois après la date de radiation de l'établissement, le dernier jour de l'année scolaire en régime normal, les comptes des partants soient maintenus actifs.

Le paragraphe ci-contre a été mis à jour en septembre 2011 pour 

tenir compte des arbitrages effectués au cours de l'été.

Pendant cette période, l'usager ayant quitté le lycée conserve l'accès à certaines données privées, celles des services de communication pour l'essentiel. En revanche, du moins dans la configuration qui a été retenue pour la bascule de septembre 2011, il ne pourra pas récupérer les documents personnels de la messagerie, des espaces de travail et des cahiers de textes privés.

Il ne dispose plus de ses droits d'écriture. Ses liens d'appartenance à des groupes sont également supprimés.

Ceux qui restent

Ceux qui restent

Idéalement, ceux qui restent doivent pouvoir conserver leur compte, avec les mêmes identifiants et les mêmes mots de passe. Leur messagerie personnelle et leur espace de travail privé ne sont pas affectés par le changement d'année.

Les droits des gestionnaires de service, par exemple des enseignants qui ont créé et animent un blog ou un forum, seront également maintenus. Pour chaque service, des droits par défaut seront prévus. Mais les gestionnaires auront la possibilité de les modifier et de décider eux-mêmes, en début d'année, de fermer le service ou de le maintenir, de modifier ou non les droits d'accès en lecture et en écriture.

Les groupes dans Lilie

Il existe trois types de groupes dans Lilie.

Les groupes d'enseignement correspondent aux classes et aux groupes pédagogiques (options, demi-classes, etc.), ils sont créés de façon automatique à partir des données de l'annuaire fédérateur ;

Les groupes scolarité et les groupes de personnels sont eux aussi construits de façon automatique : professeurs de mathématiques, professeurs de 1e, personnels de vie scolaire, etc.

Les groupes locaux sont créés par l'administrateur ou par un personnel de l'établissement autorisé par l'administrateur ; ils sont constitués nominativement : groupes de TPE, club, projet, etc.
Les droits attribués à des groupes d'enseignement (la classe de 2e3 par exemple) seront supprimés. Il n'y a pas d'intérêt en effet à ce que les élèves de la 2e3 de la nouvelle année aient accès aux blogs et aux forums de la 2e3 de l'année passée.

A la fin de l''année scolaire, les gestionnaires de services pourront, s'ils le souhaitent et de façon sélective, supprimer ou maintenir les droits d'accès des individus et des groupes, afin d'éviter la confusion avec ceux de la nouvelle année.

 

Le cas du cahier de textes

Chaque enseignant conserve, d'une année sur l'autre, la totalité de ses droits, lecture et écriture, sur ses cahiers de textes privés. Il en disposera à sa guise, aussi longtemps qu'il restera dans l'établissement. En revanche, au changement d'année, il perdra ses droits de gestion sur tous les cahiers de textes de classes ou de groupes mais conservera  les droits de consultation de ces cahiers.

Une circulaire ministérielle fixe par ailleurs les règles d'archivage des cahiers de textes numériques : l'accès devra être maintenu pendant 5 années supplémentaires à l'issue desquelles l'établissement pourra choisir, soit de les inclure dans ses archives, soit de les détruire.

Remerciements à Yohann Brevard (Logica) pour sa relecture attentive.

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire ailleurs


Une analyse juridique des questions posées par le changement d'année scolaire.


Le cycle de vie utilisateur, depuis sa création jusqu'à sa suppression, logique et physique.



Rechercher un article