Septembre 2014 : nouveau départ

Septembre 2014 : nouveau départ

Soixante-sept lycées franciliens feront, en septembre prochain, leur rentrée avec une version de l’ENT fiable, aux fonctionnalités améliorées. Les proviseurs de ces établissements se sont retrouvés le 1er juillet à l’invitation de la Vice-Présidente en charge des questions éducatives, Henriette Zoughebi.

Nouveau départ au siège de la Région Ile-de-France


« La rentrée doit être exemplaire »

La région Ile-de-France, les industriels CGI et Axess-OMT, ainsi que les académies de Créteil, Versailles et Paris ont mis en place une stratégie commune pour soutenir les établissements qui repartiront en 2014 avec l’ENT régional, et faire oublier l’échec de la rentrée 2013. « Nous n’avons pas droit à l’erreur » martèle Henriette Zoughebi, « La rentrée doit être exemplaire, et nous allons avancer ensemble pour une rentrée réussie et pour la réussite de nos jeunes ». La réunion du 1er juillet a permis de présenter aux Proviseurs les rôles de chacun dans cette mobilisation, pour bien passer le cap de la rentrée prochaine.

Henriette Zoughebi, Vice-présidente de la Région Ile-de-France, en charge des questions éducatives
Henriette Zoughebi, Vice-présidente en charge des lycées et des politiques éducatives

 
Triple accompagnement

Les établissements qui s’engagent à nouveau avec Lilie l’an prochain pourront compter sur un nouveau dispositif d’appui, mis en œuvre par les acteurs principaux du projet : la Région, la société CGI et les académies de Créteil, Versailles et Paris.

fiche d'accompagnement des usages de l'ENTLa Région entend effectuer un audit technique dans chacun des lycées pour s’assurer que les outils numériques, et en particulier l’ENT, fonctionnent dans de bonnes conditions : accès au réseau, débit de la connexion Internet, état du parc informatique etc. Il s’agit d’obtenir un état des lieux de l’équipement des 67 établissements et de pallier au plus près les besoins et les manques, afin de lever les obstacles à l’utilisation d’outils numériques.

Côté CGI, on assurera l’assistance sur une plateforme désormais « stabilisée », selon les mots de Marcelo Rodrigo, responsable du projet ENT. Les efforts ont été nombreux depuis la Toussaint 2013 pour fiabiliser la solution et simplifier l’utilisation des services importants, comme la messagerie et l’espace de travail. La société Axess-OMT, qui fournit les services de vie scolaire, et CGI se sont attelés à renforcer l’interactivité entre les différentes fonctionnalités existant dans Lilie, et les rendre plus pratiques pour l’utilisateur. Des répétitions de bascule d’annuaires sont également effectuées depuis le mois de mai, pour s’assurer que le chargement des données de l’année 2014-2015 se passe bien cet été.
 
Les 67 lycées pilotes seront également accompagnés par les services académiques qui leur offriront un premier niveau d’assistance technique dès la rentrée puis, tout au long de l’année, une offre variée de formation à l’ENT. Enseignants et personnels de direction pourront se former ou se re-former, de façon individuelle ou collective. Chacune des trois académies met ainsi en place un dispositif qui lui est propre, axé sur un accompagnement de proximité, pour répondre avec souplesse et rapidité aux besoins des établissements.
Enfin, les services informatiques des trois académies ont produit ensemble un guide, téléchargeable sur leurs sites respectifs, qui récapitule les étapes à suivre avant la rentrée pour bien préparer l’annuaire de l’ENT. Cette opération de synchronisation dont la responsabilité incombe aux équipes de direction, est cruciale pour le bon fonctionnement de l’ENT.


C.Cimelli (DAN-Académie de Créteil), J.Galicher (DSI-Académie de Versailles), P.Taillard (DAN-Académie de Paris), Fabrice Lemoine (adjoint au DAN-Académie de Versailles)

 C.Cimelli (DAN-Académie de Créteil), J.Galicher (DSI-Académie de Versailles), P.Taillard (DAN-Académie de Paris), F.Lemoine (adjoint au DAN-Académie de Versailles)


Questions des Proviseurs

Le rôle des chefs d’établissements dans le processus de déploiement de l’ENT régional est déterminant. La réunion du 1er juillet leur a donné l’occasion d’interpeler les représentants de la Région. Toutes les questions posées ont reçu une réponse. Elles portaient sur l’ENT bien sûr mais aussi, et c’est bien normal, sur les autres aspects de la politique régionale du numérique dans les lycées.


Quel est le périmètre des missions des OPTIC ?

Les OPTIC sont des relais de proximité mis à la disposition des lycées par la Région. Pour l’instant, ils se vouent pour partie à leur formation (2 jours par semaine) et consacrent un jour par semaine à chacun des 3 lycées dont ils ont la charge. Cette année, ils se sont chargés de réaliser un inventaire complet du parc informatique des lycées. Leurs interventions vont progressivement s’élargir à d’autres tâches d’assistance et de maintenance.


Le renouvellement des postes informatique est-il prévu ?

Il est prévu mais nous avons besoin pour cela de connaitre l’état du parc et de disposer d’un inventaire systématique et précis. Il est en cours. Jusqu’à présent, nous avions prévu un remplacement automatique des postes tous les 8 ans. Nous avons prévu de descendre à 6 ans.

Nous souhaitons équiper une salle de classe avec des portables ou des tablettes, pour des questions d’espace : nous n’avons pas la place d’installer des postes fixes. Pouvons-nous vous adresser notre demande ? J’ai entendu dire que la Région n’était pas favorable aux équipements individuels.

Il est vrai que nous ne sommes pas sur la ligne d’un déploiement massif de tablettes. En revanche, pour des besoins particuliers, qui répondent à un projet pédagogique précis, nous sommes d’accord. Vous pouvez envoyer votre demande.


Toni Dos Santos, Région Ile de France  


La région prend-elle en charge l’installation de bornes Wifi ?

Je vous rappelle que pour installer des bornes Wifi, un vote du CA est nécessaire. Par ailleurs, nous sommes tenus par un amendement déposé par les élus Verts de l’Assemblée régionale à privilégier les connexions filaires.


Aurons-n
ous la possibilité à la rentrée de fixer nous-mêmes la date à laquelle l’ENT sera accessible ?

Aujourd’hui cela ne peut se faire que de façon centralisée. Mais il suffit d’envoyer un mail au correspondant CGI si vous souhaitez que l’ENT soit maintenu fermé jusqu’à la rentrée, c’est-à-dire jusqu’au 2 septembre.


A quelle fréquence les données de l’annuaire sont-elles mise à jour ?

Nous avons deux types de mise à jour. Toutes les 24h, nous mettons à jour ce que nous appelons les deltas, c’est-à-dire seulement les enregistrements de l’annuaire qui ont été modifiés. Une fois par semaine ensuite, nous mettons à jour la totalité de la base.

Carolie Biscarrat, Direction Académique des services Informatiques, Versailles  


Je m’y perds un peu dans les imports et exports de STS, de SIECLE, de l’ENT… Une formation est-elle envisagée ?

Il faut vous adresser aux services de votre académie. Les trois académies ont rédigé un guide pratique pour la saisie des données dans les systèmes d’information. Ce guide est téléchargeable sur les sites académiques.


Nous sommes abonnés à viescolaire.net et nous sommes obligés de ressaisir un identifiant pour y accéder. Est-ce normal ?

Il faut saisir cet identifiant uniquement à la première connexion. Ensuite, ce n’est plus nécessaire.


Les apprentis pourraient-ils avoir accès à l’ENT ?

Pour l’instant, ce n’est pas possible. Mais nous sommes conscients qu’il faudra avancer sur cette question.


Nous avons des problèmes avec les droits d’accès des professeurs remplaçants. Les droits d’un professeur remplacé pourraient-ils être transmis à son remplaçant ?

Les droits de gestion des cahiers de textes et du service de notes peuvent être partagés, ça ne pose pas de problème. On peut aussi gérer les comptes de façon manuelle dans la console d’administration.
La transmission des droits d’un professeur à son remplaçant devrait se faire au niveau de STS. L’évolution est prévue mais elle n’est pas aujourd’hui disponible.

les équipes de CGI et OMT


Est-il possible de disposer en même temps d’un SSO vers Pronotes tout en utilisant les services de vie scolaire de l’ENT ?

Oui, cela ne pose aucun problème.


Les données des logiciels d’emploi du temps peuvent-elles être directement interopérables avec celles de l’ENT ?

Cela dépend du logiciel que vous utilisez. Si vous utilisez la solution UnDeuxTEMPS d’Axess-OMT, c’est possible depuis l’an passé. En revanche, avec EDT la solution d’Index Education, ce n’est pas encore possible. Le coût d’adaptation est important et aucune décision n’a encore été prise par la Région.


Est-il possible de modifier les nomenclatures MEF qui sont utilisées pour APB?

Non, ce sont des nomenclatures nationales, les académies n’ont pas la main pour les modifier.


Le transfert de la messagerie de l’ENT vers un compte extérieur fonctionne bien mais il n’est pas possible de répondre directement à un message transféré. Une évolution est-elle prévue ?

C’est  un choix de départ d’avoir une messagerie fermée et sécurisée. Beaucoup d’usagers, notamment parmi les enseignants, apprécient de consulter leurs messages et d’y répondre de cette façon. Ouvrir la messagerie de l’ENT sur l’extérieur obligerait à d’importants travaux de sécurité, un anti-SPAM. Ce n’est pas prévu.

Est-il envisageable d’avoir un SSO à l’intérieur de l’ENT vers les applications académiques ?

Les deux systèmes sont très différents. Les rendre interopérables est un gros chantier. Ce n’est pas prévu pour l’instant.

Les bulletins trimestriels peuvent-ils être archivés dans l’ENT ?


Oui, il est possible de créer les archives des bulletins à partir du module "notes" de Lilie. L'archivage relève de la responsabilité des établissements. Les bulletins imprimés tout au long de l'année sont conservés d'une année sur l'autre.


Si un élève est à l’infirmerie, est-il possible qu’il ne soit pas considéré comme absent ?

Oui, c’est prévu, le service permet de le préciser. Il y a eu des dysfonctionnements lors des comptages ou la saisie des appels, mais ces points sont aujourd'hui corrigés.
Pour ce qui est de la saisie des absences par les CPE, nous avons eu des remarques sur l'ergonomie, mais nous travaillons à améliorer ce point en particulier.


Toujours pour les absences, le service permet-il de ne pas compter absents des élèves qui sont en stage ?

Oui, cela peut être paramétré. Vous avez même la possibilité de préciser le type d’absences que vous souhaitez voir prendre en compte dans les statistiques.


TD-Base peut-il être relié aux autres services de l’ENT ?

Les exercices créés avec TD-Base peuvent être partagés entre plusieurs enseignants. Il est également possible d’associer des exercices au cahier de textes (devoirs à faire) et que les notes obtenues par les élèves soient directement inscrites dans le service de notes.